AYYYYY!!! Jungle is massiv’!

28 Mar

Pour notre premier article, un petit cours de rattrapage, pour ceux qui n’auraient encore qu’une vague idée des dimensions du phénomène : le « bonobo style », comme ils disent… Si le Bobo semble pour sa part afficher certains signes de déclin, son congénère hédoniste s’annonce comme la grosse tendance de l’année 2011.


Comme nos cousins chimpanzés nains, les Bonobos d’aujourd’hui ont leurs territoires, leurs codes et leur dress-code. Particulièrement underground à ses origines, ce tsunami culturel risque aujourd’hui de bouleverser notre quotidien. Nos modes de consommation en ont déjà été fortement influencés, et nous ne devrions pas tarder à en ressentir les conséquences au niveau des relations nord/sud.

Les authentiques Bonobos de la Jung’L Urbaine, comme ils aiment à se faire appeler, se reconnaissent à quelques points communs particulièrement distinctifs :

_ Ils sont adeptes des groupes envahissants,
_ Leur régime alimentaire peut aller du végétarisme au cannibalisme,
_Ils sont moins intelligents que les Chimpanzés,
_Ils refusent ou ne savent pas s’adapter aux nouveautés, type Internet ou la machine à laver. Les bonobos font d’ailleurs preuve d’une absence remarquable d’inventivité face à une situation nouvelle.
_Cet handicap est équilibré par le fait qu’ils semblent avoir des comportements sociaux moins agressifs que les autres primates. Cette sociabilité des bonobos favorise l’élaboration en groupe de tactiques, qui une fois acquises, pourront être répétées indéfiniment par les membres de la communauté, comme dans le cas du coup de la panne, ou lors des élections. En fait, selon certains chercheurs, les bonobos seraient rendus un peu cons par leur sociabilité excessive.
_Angoissés par la méchanceté des autres humains, ils se font discrets dans la Jung’L afin de ne pas se faire racketter. De ce fait, les Bonobos ont pleine conscience des vertus du mutisme. Assurément, ils crient moins forts qu’avant.
_Pacifistes et lascifs par nature, les bonobos utilisent les relations sexuelles, feintes ou réelles, comme mode de résolution des conflits, à côté des mécanismes de domination. Les études suggèrent que les 3/4 des rapports sexuels entre bonobos n’ont pas des fins reproductives, mais sociales, et que presque tous les bonobos sont bisexuels. Des scientifiques ont appelé cette méthode d’accouplement le « sexe convivial ». Ils copulent en moyenne 8 fois 10 secondes par jour. Si si.
_ Les mâles et les femelles cherchent la nourriture ensemble… Il semblerait même que ce soit les Dulcinées des Bonoboz qui tiennent les cordons de la bourse.
_ Enfin, pour finir de pacifier leur tribu, les bonobos, comme des gros lâches qu’ils sont, se défoulent régulièrement à tous contre un, le bouc émissaire.

C’est aussi ça la « Bonobo way of life ». Un peu de violence pour beaucoup de détente.

Pour plus d’informations : le site des amis des bonobos

P. Pédéa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :